No pain, no gain?

//

le blog de ma tendinite

 

Bien connue des sportifs, la tendinite est également très courante chez les musiciens, bien qu'on en parle peu. Il serait certes plus glamour de perpétuer le mythe de l'artiste "tellement doué qu'il n'a pas besoin de travailler", mais soyons honnêtes, la plupart d'entre nous passons régulièrement plusieurs heures d'affilée sur notre instrument, seul ou en groupe, que ce soit pour composer, expérimenter, peaufiner un arrangement ou préparer un concert. 

Pas étonnant donc qu'à force de mouvements répétés du poignet et de pression/extension continuelle des doigts, la tendinite pointe son nez. Ajoutez-y un ou plusieurs facteurs aggravants (poids de l'instrument, mauvaise posture, carences alimentaires, abus d'alcool, mauvaise condition physique…) et vous vous retrouvez soudain incapable d'aller au bout d'un morceau tout simple, trahi(e) par vos mains…

2017-07-23 21.27.38.jpg

*Une tendinite pouce-poignet, des deux côtés, qui m'empêche de saisir, tirer, tordre et/ou soulever quoi que ce soit. En phase aigüe, impossible de déboucher une bouteille, d'ouvrir un yaourt, de mettre des vêtements à boutons ou à tirettes, de prendre une douche, de faire les courses, la cuisine... 

Depuis 2017, je souffre de la tendinite de Quervain*. Cette pathologie impacte non seulement ma capacité à faire de la musique, mais aussi mes interactions sociales et professionnelles (demandez à vos amis de couper votre viande au restaurant ou à vos collègues de porter le matériel à votre place, pendant des MOIS, alors que vous n'êtes pas dans le plâtre...).

Ce "petit bobo" chronique est souvent méconnu et sous-estimé. Se retrouver le doigt coincé à un angle bizarre en plein concert peut être cocasse,  mais l'addiction aux anti-inflammatoires, les occasions manquées et l'incompréhension de l'entourage peuvent vous pousser dans l'isolement et la dépression.

 

En cette période de confinement ou faire de la musique est à la fois difficile et salvateur, il est important de rester unis! Que vous soyez momentanément hors jeu ou simplement curieux d'explorer de nouvelles pratiques instrumentales, j'espère que ce blog sera l'occasion de nous soutenir mutuellement et de garder la forme musicale.

 

Il y aura du sérieux, du moins sérieux et du pratico-pratique. N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou de votre expérience. 

A très bientôt !

Stéphanie Newport

 

                                                                    

Tendue comme une corde: mon échelle perso
Cette échelle est mon outil personnel de gestion de ma tendinite. 
Elle n'a pas pour but de remplacer une consultation médicale: 
je m'en sers principalement comme pense-bête. Avant toute chose,
si vous avez mal, allez voir un médecin.
Ensuite, pourquoi ne pas construire votre propre échelle?
 
Tendinite légère: disparaît seule en quelques jours

Stade 1

J'ai de temps en temps des crampes ou des spasmes en jouant. Certains passages que je jouais auparavant sans problème sont douloureux. J'ai mal au poignet après une répétition. Mes doigts restent parfois coincés et mettent plusieurs minutes à retrouver leur mobilité. 

TIPS

------> Echauffement avant 

------> glace après

------> hygiène de vie

(tout ce qui favorise l'endurance et la récupération musculaire, y compris l'alimentation, le sport, le sommeil)

Tendinite au quotidien:
une présence en sourdine

Stade 2

Malgré le repos (+ de 10 jours sans jouer), certains gestes quotidiens sont douloureux: dévisser un bouchon, tourner le robinet, fermer la porte à clé, me brosser les dents, soulever une casserole d'eau...

Ma main gonfle en cours de journée ou le soir. Cependant, au repos, je ne sens rien.

TIPS 

------> Entraînement fractionné:

15 min max (mettre un TIMER)

------> Auto-massage

------> Etirements 

------> Gants de contention

------> Ne pas soulever de charges, s'économiser, déléguer pour éviter le stade 3

------> cf. Stade 1

Tendinite incapacitante aigue:
le cauchemar

Stade 3

J'ai mal en permanence. Je n'arrive pas à me concentrer. J'ai la main et/ou le bras gonflé et plus aucune force de pression entre le pouce et l'index (impossible de soulever une tasse de thé ou d'ouvrir une bouteille). Les objets m'échappent. La douleur me réveille la nuit.  

Je suis accro aux anti-inflammatoires. 

TIPS 

------> ARRET TOTAL DE JEU

            (de 1 à 3 mois)

------> Attelles jour et nuit

------> Adapter l'environnement

------> Adapter le sport 

------> Kinésithérapie

------> Hydratation maximum 

------> Bilan alimentaire et physique, objectif: oxygéner et régénérer le tendon

La musique, c'est la santé !
- -
Tips and tricks pour entretenir sa forme
musicale :-)